• CHAT ALORS

    Il adore, il déteste !

    Le chat… Un être mystérieux, qui peut se montrer affectueux comme indifférent à nos attentions. Et surtout qui possède tout plein de petites de manies et habitudes qu’il est important de savoir décrypter pour le rendre heureux. On a passé pour vous au peigne fin ce qu’il aime ou déteste le plus… 

    Le sommeil, c'est sacré !

    Il adore…

    Paresser toute la journée.

    Un chat passe en moyenne 16 heures par jour à dormir !  Ses endroits favoris ? Une pile de linge propre et moelleux, un radiateur, le coin cheminée ou le bord d’une fenêtre lors qu’il y a un rayon de soleil…

    Se cacher dans des endroits improbables. Vous avez beau l’appeler, secouer sa gamelle… Rien n’y fait, il demeure introuvable ! Cherchez au fond de votre placard à chaussures, dans une de vos étagères de vêtements, sous votre lit, ou même sous la couette… Il s’y trouve surement discrètement pelotonné en boule.

    Prendre de la hauteur. Autres points stratégiques, le haut des armoires et  les étagères, de préférences celles situées dans des lieux de passage ou des pièces à vivre pour dormir tout en gardant un œil sur les aller et venus.

    Il déteste…

    Etre dérangé pendant sa sieste. Attention à ne pas le réveiller brutalement au risque de se faire griffer ou mordre.


    Le bruit. Le chat possède une ouïe beaucoup plus développée que la nôtre et vit le bruit comme une agression.

    S’ennuyer. Attention à la dépression nerveuse si vous le laissez trop longtemps tout seul.

    Mon maître, ce héros

    Il aime…

    Se frotter contre vos jambes. C’est un geste d’affection et de reconnaissance. En faisant cela,  il marque son territoire et vous reconnait comme son maître.


    Pétrir votre ventre en ronronnant. Cela lui rappelle sa mère dont il pétrissait le ventre pendant les montées de lait.

    Les caresses. En particulier sous le menton…

    Vous prendre comme partenaire de jeu. Une fois qu’il a eu son quota d’heures de sommeil, plus question de ne rien faire.  Il faut l’occuper. De plus, jouer avec son chat renforce les liens que vous partagez avec lui. Evitez d’utiliser votre main au risque de vous faire griffer dans l’excitation du moment. Plume, bouchon, bout de laine ou de papier… tout et n’importe quoi peut se transformer en jouet.


    Il déteste…


    Etre contraint. Il ne supporte pas être porté sans sa permission. Et s’il considère que ce n’est plus le moment de jouer, pas la peine d’insister… Il se détournera de votre jouet sans un regard.
    Les caresses à rebrousse-poil. Cela lui procure une sensation désagréable et l’oblige par la suite à se lécher pour les remettre dans le bon sens, car monsieur n’aime pas être décoiffé.


    Etre soulevé par les aisselles. Cela lui fait mal. Mettez une main sous la poitrine et l’autre sous son arrière train pour le porter.


    Les inconnus. L’arrivée d’un intrus dans la maison est parfois déstabilisante. Le mieux est de le laisser tranquille le temps qu’il s’y habitue. Curieux comme il est, il finira par venir de lui-même.
    Que l’on change ses habitudes. Un déménagement, l’arrivée d’un nouvel animal, un changement de panier…

    A table !

    Il aime…

    Manger plusieurs fois par jour. A l’état naturel, le chat mange jusqu’à 16 fois par jour, chaque repas représentant l'équivalent calorique d'une souris !


    Sortir la nourriture de sa gamelle. Là encore, c’est son instinct naturel qui parle. Un chat ne mange jamais sa proie sur le lieu de chasse.    Se nourrir la nuit. Un moment propice pour manger sa proie sans être dérangé !

    L’herbe à chat. Les pousses d’orge, de seigle ou de blé lui permet de se purger. N’hésitez pas à lui en acheter. A savoir, la Cataire - aussi appelée herbe à chat – provoque, sans être toxique, chez certains d’entres-eux des effets euphorisants et hallucinatoires telle une drogue.

    Il déteste…

    Avoir un régime végétarien. N’oublions pas que c’est un carnivore ! Ses plats de prédilection ? Le foie, les rognons, le poulet, l’agneau, le poisson…

    Les gamelles sales. Cela perturbe son odorat et lui gâche son plaisir.

    Les aliments nouveaux. L’acquisition du goût se fait jusqu’à l’âge de 6 mois. Au-delà, il devient parfois impossible d’introduire un nouvel aliment. De même, si vous changez de marque de croquettes, faites-le progressivement le temps que son intestin s’y habitue.

    Un véritable « Monsieur Propre »


    Il aime…

    Une litière impeccable. Si jamais elle ne l’est pas assez à son goût, il trouvera un autre endroit comme vos plantes ou votre bac de douche.


    Se faire tout beau. En vrai obsédé de la propreté, il peut passer jusqu’à 4 heures à lécher son poil.

    Il déteste…

    Partager sa litière. Prévoir un bac par animal.

    Le bain. Une véritable épreuve qu’il finira par accepter s’il est habitué jeune.

    Se faire couper les ongles. Là encore, il vit cette pratique comme un supplice…  Alors que ce n’est pas douloureux.

    DECOUVREZ EGALEMENT

    « defi automnedefi »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :